Réponse à « Disney, les clichés et l’enfant »

Disney… Ce n’est plus un nom, c’est un monde, que dis-je, un univers, c’est presque une idéologie. On en parle tous, on en a tous déjà vu un (ça ne sert à rien de mentir), et malgré ce qu’on peut dire et au delà de l’aspect négatif de cette industrie, Disney est aussi vendeur de rêves (si, j’ose le dire). Certes, comme le dit La Faucheuse Moqueuse, les héros de notre enfance (parce que je suis une fane de Disney, je le reconnais sans honte) véhiculent souvent des clichés, parfois racistes, parfois misogynes, mais notons tout de même ceci : Disney présente souvent une image forte de la femme. Aussi je me permettrais dans cet article de répondre à celui de La Faucheuse Moqueuse, posté le 20 février dernier,  en élargissant sa présentation de l’émancipation féminine chez Disney depuis plusieurs années. Je parlerais donc de 4 personnages féminins:

Pocahontas : Bon d’accord, elle reste une princesse qui tombe amoureuse d’un grand blond gominé, mais c’est une jeune femme libre dans ses actions, ne serait-ce que par sa tenue (j’imagine très mal Blanche-neige faire un jogging et grimper aux arbres), elle est sportive et décide de se lever face à son père mais aussi d’assumer son statu en ne suivant pas John Smith (bon on oublie le fait que ce dessin animé est à des années lumières de la réalité).

Mulan : Quoi qu’on en dise, elle reste pour beaucoup « LA » princesse. C’est la perle rare qui s’impose, déjà par le simple fait que ce ne soit PAS une princesse mais une guerrière. Mulan appui la position de la femme au sein du société matriarcale dans laquelle la gente féminine n’est là que pour enfanter.

Rebelle : Mérida est une féministe avant l’heure. Notons mes amis qu’elle est la première jeune fille chez Disney à gagner sa propre main! Rien que pour ça, au delà du fait qu’elle manie les armes et ce mieux que les jeune hommes présentés dans ce film (désolé messieurs, mais à part les plus de quarante ans, vous n’avez rien de reluisant dans ce Disney) c’est une jeune femme qui s’affranchie.

Kida : Elle représente à la fois l’émancipation mais aussi l’érudisme. Elle connait plus d’une centaine de langues (accrochez vos ceintures), mais elle est aussi intéressée par les machines, elle s’investie dans la vie politique de sa ville, elle se bat avec les hommes, bref, dans le dessin-animé d’Atlantide, autant vous dire qu’elle en impose plus que Milo, le personnage masculin principal.

Je ne m’étendrais pas sur ce sujet, et désolé, mais je ne parlerais pas ici de Frozen. Je suis donc en accord avec l’article qui avait été posté, cependant je tenais à approfondir un peu (bon d’accord, très sommairement) le sujet de l’émancipation féminine ces dernières années chez Disney. Sur ce, « Let it go » et bonne soirée à tous.

Star-Wars-Mulan

Ponyo L.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s